logo don bosco Remouchamps vue ecole

Saint Jo
(1er degré)

Les news de Saint Jo !

Retour des anciens

Ce vendredi 11 mars, Hejran, Mohammed, Saïd et Sher Khan, anciens élèves Daspa de nationalité afghane sont revenus quelques heures sur les bancs de notre école.
Cette visite (organisée dans le respect des règles sanitaires) avait deux objectifs pour les jeunes : revoir St-Joseph, saluer leurs professeurs d’il y a quelques années et partager leurs parcours “après Daspa” avec nos élèves primo-arrivants.
Après une séance de prise de contact organisée en classe et en français durant laquelle chacun a pu se présenter, Hejran, Mohammed, Saïd et Sher Khan se sont répartis quatre groupes d’élèves au réfectoire afin de mettre en place des ateliers de questions-réponses dans leur langue maternelle.
Les questions ont fusé... Quelle classe après le Daspa? Combien de temps pour bien parler le français? Comment se passe la vie en autonomie quand on a ses papiers? Est-ce facile de trouver du travail? Nos élèves étaient très curieux de connaître et comprendre ces quatre différents parcours après la scolarisation en classe Daspa mais aussi après la vie au centre.
Mohammed a ainsi détaillé sa scolarité effectuée dans différentes filières pour devenir éducateur.
Saïd, quant à lui, a expliqué comment il avait réussi sa procédure de regroupement familial après avoir obtenu son droit d’asile. Un message plein d’espoir pour ces jeunes qui sont obligés de laisser leurs familles et qui arrivent seuls en Belgique. Hejran et Sher Khan ont plutôt endossé un rôle de grands frères en expliquant l’importance de l’école, de l’apprentissage du français, du respect des règles, de l’acceptation des différences culturelles et autres…
Élèves et professeurs ont apprécié ce moment de partage et d’apprentissage.
Quelques heures riches en émotions et positives en ces temps difficiles !

Sandrine Vasseur, professeur de français.

Anciens Daspa Anciens Daspa Anciens Daspa

Code Rouge à St-Jo

"Vacances de toussaint prolongées et pas de changement pour le 1er degré"
Voici les informations transmises par les médias début novembre. Sauf que… Les cours d’éducation physique sont suspendus, la fusion des classes est limitée, les repas se prennent en classe, les ACE ne peuvent plus être organisées comme d’habitude, les élèves de l’enseignement primaire et secondaire ne partagent plus la même cour de récréation, les études se font en classe, les professeurs d’éducation physique deviennent éducateurs, les parents ne peuvent plus entrer dans l’école, les réunions sont annulées, les périodes déplacées et examens reportés, … Mais une chose ne change pas ! L’implication des membres du personnel malgré les conditions difficiles. Ils innovent, réinventent dans des délais impartis et courts. Ils s’adaptent aux différentes situations et assument une charge de travail plus importante. Félicitations à eux ! N’oublions pas les élèves… Le manque d’activités sportives, de loisirs, de contacts sociaux est source de difficultés et de stress chez certains. Mais ils écoutent les conseils et font des efforts dans une tranche d’âge de leur vie qui, à elle seule, engendre de nombreux changements.
Alors oui ! Le code rouge est contraignant mais l’esprit familial de St-Jo est bien présent et nous aidera à avancer, à surmonter les épreuves et concourir au bien-être de chacun.
Caroline Close, directrice du 1er degré ff

Action solidaire

Ce jeudi 17 décembre, nous avons réalisé une action solidaire dans le cadre du dernier cours de technologie avant les vacances. 
En effet, avec les classes de 1A, 1C et 1E, nous avons créé 25 boîtes de noël destinées aux plus démunis (Action shoe-box). Celles-ci sont composées de vêtements chauds, éléments d’hygiène, loisirs et de bonnes choses à manger. 
Pour compléter ces boîtes, les élèves ont également réalisé des cartes de vœux qu’ils ont mis dans celles-ci.
Caroline Mawet, professeur d’éducation par la technologie.

Boites de Noël Boites de Noël Boites de Noël

"Des masques et vous"

Je n’étais pas du tout à l'aise avec l’idée… mais les ACE éducation plastique ont dû, elles aussi, être adaptées pour essayer d’offrir, à chaque élève de St Joseph, un petit moment de déconnexion et de créativité.
C’est pourquoi j’ai essayé malgré les gros groupes classe (qui changent chaque semaine), de trouver un thème où chacun pouvait se retrouver…
Bref… Ces 5 semaines ont été particulières et très riches d’implication de la part des élèves qui, malgré le temps imparti, ont obtenu des résultats décalés, farfelus et vraiment chouettes…
Tellement sympa qu’un affichage sera prévu dans le courant du mois de janvier.
Merci à eux!
Gaëlle NADIN, professeur d’éducation artistique.

Masques Masques Masques Masques

De l’autre côté du banc…

Fraîchement diplômée, je ne pouvais rêver mieux que de retourner à Saint-Joseph Remouchamps pour faire mes premières armes en tant que professeure de français.
Le retour aux sources ne s’est pas fait sans inquiétude… La première angoisse a été : « Quelle va être la réaction de mes anciens professeurs ? » Des anciens professeurs maintenant devenus des collègues. Autant vous dire que le passage du vouvoiement au tutoiement n’a pas été chose aisée ! Pourtant, il m’a été agréable de constater que l’ambiance régnant dans cet établissement n’avait pas changé. Conviviale, chaleureuse, on se sent à Saint-Joseph comme on se sent à la maison : en famille. Comme à l’époque de mes années scolaires, je peux compter sur les personnes qui m’entourent. Ils m’épaulent, me conseillent et me construisent.
Alors, chers professeurs, chers collègues, l’expérience parmi vous sera peut-être courte, mais sachez que c’est un grand honneur d’avoir débuté à vos côtés. Je redoute le moment où je devrai vous quitter, mais en attendant, je voudrais déjà vous remercier pour tout ce que vous m’avez apporté !
Merci à vous
Kathleen Poumay, professeur de français

Témoignage de Caroline Close

Témoin Témoin

- Présentation rapide
Je m’appelle Caroline Close. J’enseigne les mathématiques sur le site de St-Jo. Actuellement je remplace Annie Michel, directrice du 1er degré.
- Comment vis-tu ou as-tu vécu les mesures ?
D’un point de vue professionnel, les mesures entraînent une réorganisation permanente et un changement dans mes pratiques. J’ai dû apprendre à modifier mes habitudes (bisous, contact, …). Ce n’est pas tous les jours facile ! Le changement demande énormément d’énergie. D’un point de vue familial, je profite de "ma bulle".
- Comment vis-tu tes relations avec les autres ?
Les gestes sont différents mais les relations humaines toujours bien présentes. Le masque ne m’empêche pas de rire, pleurer, sourire, parler, … de vivre.
- Qu’est-ce qui te paraît le plus difficile ?
La distanciation sociale et l’annulation de tous les événements festifs et conviviaux en dehors de ma bulle.
- Qu’as-tu découvert durant cette période ?
De nouvelles recettes de cuisine, une nouvelle fonction, de nouveaux collègues, de la solidarité, de nouvelles balades à pied ou à vélo, …
- Une anecdote positive
Un jour, je reviens dans mon bureau. Je veux accrocher ma veste au porte manteau et y découvre un sapin artisanal. Je me demande ce qu’il fait là. Je m’approche et m’aperçois que sur chaque boule figure un mot bienveillant, un encouragement, … Après quelques secondes, je me rends compte que ces "petits mots qui font du bien" me sont destinés. Cette surprise vaut plus "cher" que tout autre cadeau car elle vient du cœur.
- Que retiendras-tu d’essentiel de cette période ?
L’importance d’une bonne santé et des contacts humains.

La rentrée « Covid », une rentrée pas comme les autres ?

Quand je demande à mes élèves : « Que pensez-vous de la rentrée avec la  Covid ? » , les réponses fusent toutes dans le même sens : « On n’aime pas le masque ! Il nous empêche de respirer, on n’a pas de liberté, on a des maux de tête... »
Bref, à les écouter, l’école, c’est le BAGNE : le lavage intensif des mains (« Gel hydroalcoolique à volonté  », merci Emeric 😊), la masse de travail à domicile, les trajets en bus, la côte qu’il faut escalader encore avant d’arriver à l’école... et je vous passe de nombreux commentaires !

Puis, on poursuit la discussion et ils s’aperçoivent qu’ils ont oublié de dire que, s’ils n’aiment pas le masque, c’est aussi parce que celui-ci empêche d’établir une relation « complète » avec les personnes, qu’ils ont été perturbés par ces « demis » nouvelles têtes à découvrir (merci Anastasia 😊) en plus d’apprendre les « codes » du secondaire. Pour eux, ce qui fait la richesse de l’école, ce sont évidemment les humains et particulièrement les copains ! Oui, l’entrée en secondaire, c’est aussi ENFIN quitter les amis de toujours de la petite école, pour en découvrir un nombre étonnant, « On a plein de nouveaux copains ! » et cela mérite qu’on se masque, qu’on se désinfecte, et tout et tout ! Cette rentrée n’est donc pas si différente des autres ce qui importe, ce sont les autres.
Nous espérons donc que tous ces efforts porteront leurs fruits, que l’année prochaine sera « démasquée » et que tous ces sourires que l’on devine pourront s’afficher ouvertement en classe.

Les élèves de 1E, 1C et C. Trân

20 ans d'intégration et d'ouverture

Il y a vingt ans, le Centre Scolaire accueillait sa première classe Daspa (appelée classe passerelle à l’époque). Que de changements et d’évolution au cours de ces vingt années !
De nouvelles nationalités, de nouvelles cultures, de nouveaux décrets, de nouvelles perspectives… Que de richesses !
Cette année, l’organisation des cours se fait sur les deux sites : le lundi et le jeudi à Saint-Raphaël et le reste de la semaine à Saint-Joseph. Cela nous permet de répondre aux objectifs du nouveau décret qui met en avant l’immersion et l’intégration rapide des primo-arrivants. Dans ce sens, quatre heures de FLA (français langue d’apprentissage) et de méthode de travail sont prévues pour les anciens élèves Daspa, intégrés dans les classes de Saint-Raphaël. Un projet danse/expression entre les jeunes de la classe 3TT1 et de la classe Daspa est également en cours d’élaboration ; nous espérons que la demande de budget ainsi que la situation sanitaire nous permettent de mener à bien cette belle initiative empreinte de découvertes, de tolérance et encore tant d’autres choses…
Sandrine Vasseur

Consécout

L'équipe du Conseil de l'éducation se renouvelle et vient avec de nouvelles idées. C'est ainsi qu'est né le CONSECOUT (lisez "qu'on s'écoute"). 
L'idée étant d'apporter un plus au conseil de l'éducation et de développer son axe de prévention : cet espace sera un lieu d'échange, de soutien, d'accompagnement et de suivi mais surtout un relai entre les élèves et les différents organes de l'école (direction, éducateur, PMS, professeurs). 
Ainsi, trois jours par semaine, durant les temps de midi, les élèves auront l'opportunité de pouvoir rencontrer un professeur qui sera présent pour les écouter en cas de besoin. 
A très bientôt!

L'équipe du Consécout: Mme Vasseur, Mme Scholsem, Mme Verpoorten et Mme Schepens

Quel voyage!

Septembre 2020 : "C’est ma 20ème rentrée scolaire". Celle-ci a un goût particulier. En effet, me voilà parachutée à la direction de Saint-Jo, école que j’aime tant. Quel défi ! J’endosse mon rôle de "capitaine" et part à l’aventure. Covid, réunions diverses, mesures sanitaires, horaires, pédagogie, discipline,… Je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Heureusement, je suis entourée d’un équipage extraordinaire. Professeurs, éducateurs, secrétaires, personnel ouvrier,… Ils sont tous sur le pont, prêts à m’accompagner dans cette traversée. Les changements, ils s’y adaptent. Leur aide est précieuse et essentielle. En avant les amis ! Nous ramons tous sur le même bateau. Cerise sur le gâteau… Je ne suis pas seule à la barre. Je découvre une équipe de direction accueillante et travaille avec plaisir à ses côtés. La notion de "Centre Scolaire" prend tout son sens.
Quant aux élèves… Ils sont enfin de retour à Saint-Jo. Quel plaisir de retrouver une école "qui vit". Je ne distingue pas les sourires cachés sous les masques mais peux les lire dans leurs yeux. Ils sont heureux de se retrouver. "Aérer les locaux, se laver les mains, respecter les distances et l’organisation du réfectoire,…", les mesures sanitaires n’ont plus de secret pour eux. Seule ombre au tableau : les activités "extra-muros" sont annulées mais ce n’est que partie remise.
« Viens, Vis et Deviens", ce slogan imaginé et créé par nos jeunes est vraiment d’actualité. En plus d’être un lieu d’apprentissage, notre école est un lieu de sociabilité et d’échanges. Ces trois axes sont essentiels pour l’épanouissement de nos jeunes. Ils avaient tout compris.
Je tiens à conclure cet article en remerciant Quentin Willems et les membres du Pouvoir Organisateur pour leur confiance ainsi que Mme Michel pour son soutien.

Caroline Close

De l’autre côté du banc

C’est en septembre 2009 que je vivais ma première rentrée à l’école secondaire de Saint-Joseph, Remouchamps. J’étais inscrite en art d’expression et en anglais. J’avais également des cours de soutien en mathématiques, car malgré mes efforts (et ceux de madame Close, ma professeure, à l’époque), j’éprouvais quelques difficultés dans cette matière !
Selon moi, Saint-Jo, c’était une petite école où l’on pouvait apprendre tout en s’amusant grâce aux différentes activités, aux sorties scolaires, aux professeurs… et quels professeurs ! En effet, 11 ans plus tard, je me souviens encore de l’humour de madame Trân et de monsieur Lentini, de la bienveillance de monsieur Roumau et de madame Defooz, et bien sûr de la patience de madame Close. Je n’aurais jamais imaginé que je travaillerais un jour à leurs côtés.
Aujourd’hui, je donne cours de français aux élèves du DASPA, à certaines classes pour le cours de méthode et ainsi que celui d’art d’expression. Après avoir redécouvert des collègues accueillants, j’ai rencontré des élèves attachants dont je suis déjà très fière. Malgré cette année « Covid » particulière, je vous souhaite à tous d’avoir un parcours scolaire enrichissant où vous vous sentirez épanouis.
Sophie Nicoletti

Photo Sophie

Reprise à St Jo

Reprise apres confinementReprise apres confinement Reprise apres confinementReprise apres confinement Reprise apres confinementReprise apres confinement Reprise apres confinementReprise apres confinement Reprise apres confinementReprise apres confinement

Glisser la souris sur les petites photos
pour les voir apparaître en grand

Témoignages des élèves

Témoignage 1 : On a gardé contact avec l’école grâce à la plateforme appelée Teams. C’est une plateforme où on pouvait poser des questions aux professeurs en cas de problème et évidemment on recevait des devoirs. Pour les travaux, j’ai dû imprimer les feuilles. J’ai trouvé ça un peu cher car j’ai acheté des cartouches pour mon imprimante. Je n’aimais pas trop l’application car je ne savais pas comment l’utiliser et les professeurs donnaient beaucoup de travaux. J’étais épuisée. Le point positif, j’ai fait la marmotte pendant 2 mois.
Alissa de 2A

Témoignage 2 : Je n’ai pas aimé cette application car je n’ai pas bien compris ce qu’on devait faire, j’étais désorientée. Heureusement, ma maman et Madame Salmon ont pu m’aider pour que je puisse l’utiliser correctement. Sinon, j’ai bien vécu cet épisode de la vie car j’ai pu faire plein de choses, extérieures à l’école.
Lilou 2A

Témoignage 3 : La plateforme était difficile à comprendre. J’ai demandé à ma titulaire de m’expliquer comment l’utiliser. Une fois que j’ai compris le fonctionnement, j’ai trouvé que c’était simple à manipuler. Par contre, à un moment donné, je me suis senti surchargé car il y avait beaucoup à faire. Le point positif, j’ai compris que je préférais venir à l’école plutôt que d’avoir des travaux à distance sans explication précise. Lorsque j’avais des questions, je ne pouvais les poser directement comme en classe. En dehors de « l’école », j’ai pu souffler et j’ai apprécié ne plus porter mon matériel scolaire.
Maxime de 2A

Témoignage 4 : J’ai trouvé que la plateforme était assez complexe au départ. Quand j’ai su l’utiliser, j’ai pu garder un contact avec l’école. Le gros point positif : les devoirs étaient compréhensibles et accessibles pour moi. Par contre, à un moment donné, je me suis senti surchargé par le travail mais j’ai quand même réalisé une bonne partie du travail. Quand j’avais des questions, mon père était là pour m’aider. J’ai trouvé ce confinement assez agréable et reposant parce que je pouvais dormir longtemps.
Garris de 2A

Témoignage 5 : Je trouve que cette plateforme était une bonne idée pour parler avec les professeurs mais le problème c’est que je ne savais pas y avoir accès car je n’avais pas la possibilité d’utiliser un ordinateur. J’ai reçu les devoirs par courrier et j’ai pu travailler avec les dossiers. J’ai prévu mon organisation pour les réaliser mais je n’ai pas su envoyer les dossiers finis pour les faire corriger. Pendant le confinement, j’étais triste de ne plus voir mes amies à l’école. Heureusement, je pouvais leur parler par message.
Lena de 2A

Témoignage 6 :

Le confinement nous a permis de nous reposer et de nous ressourcer. C’était l’occasion de vivre autrement et de prendre le temps de faire de nouvelles activités avec nos parents ( ranger, aménager la maison, bricoler, jardiner, cuisiner).
Le centre scolaire avait mis à notre disposition une plateforme de travail afin de garder le contact avec nous. Les professeurs nous transmettaient du travail ainsi que des correctifs. Nous avons pu apprendre à travailler autrement et en autonomie.

Malheureusement, ce nouvel outil a ses limites : la correspondance par intermittence, la manipulation des ordinateurs,…
C’est pourquoi nous étions heureux de retourner à l’école pour revoir nos professeurs, nos amis et retrouver notre rythme scolaire. Nous avons pu bénéficier des conseils et des explications de nos professeurs et sortir de chez nous tout en respectant les règles sanitaires.
Margaude, Leila, Adeline, Thibault, Justin, élèves de 2F

Règles d'hygiène à l'école

hygiène à l'école

St Jo est prêt pour la rentrée du 25 mai !

Reprise Reprise Reprise Reprise Reprise Reprise St Jo Reprise

Présentation du projet des 7P au SENEGAL

Nos élèves de St Jo ont eu la chance d’entendre des jeunes motivés de 7ème P qui sont venus présenter leur projet de solidarité qui se déroulera cette année au Sénégal. Ces jeunes ont préparé avec cœur et conviction ce moment de partage. Ils y ont trouvé du sens et savent pourquoi ils se mobilisent ; leur motivation est manifeste.
Nous avons reçu leur message avec beaucoup d’attention et de curiosité.
Pour soutenir ce beau projet, toutes les classes de St Jo  participeront le 3 avril à un cross parrainé Nous sommes certains que nos élèves trouveront du sens à leur course grâce à ce témoignage. Nous tenons à remercier ces jeunes et leurs professeurs ainsi que Monsieur Roberty (ancien professeur de l’école) pour leur engagement dans ce beau projet.
Annie Michel, directrice du 1er degré

Présentation Sénégal Présentation Sénégal

Échange avec les écoles partenaires du projet GoodPlanet

Du vendredi 31 janvier au 1er février, les délégués des élèves de deuxième se sont rendus sur le site de la Marlagne afin de rencontrer d’autres élèves, qui comme nous, sont engagés dans le projet GoodPlanet.

Les élèves ont pu témoigner, échanger et réfléchir sur la thématique de l’environnement en milieu scolaire. Ils ont pu émettre des solutions face aux difficultés rencontrées au sein des écoles.

Les élèves sont revenus remplis d’idées et très enthousiastes pour aller plus loin dans le projet et fin prêts pour rencontrer la ministre de l’environnement et les députés le 27 mars au parlement wallon.

C Scholsem, professeur d’EDM

Good Planet Good Planet Good Planet Good Planet Good Planet

Des comédiens de talent dont nous nous faisons complices !

Commencer le spectacle par nous faire crier fort , encore et encore et de plus en plus fort pour porter par notre enthousiasme le jeu des comédiens, les lancer par un « un, deux, trois …IMPRO » , leur imposer une ou plusieurs contraintes dont ils doivent tenir compte durant leur temps de parole, …bref, nous sommes tous , tout le temps, impliqués par ce qui se passe spontanément sur scène .
Les comédiens ont un talent fou pour improviser à partir d’un mot (un lieu, un objet, une passion) d’une situation ou d’un mouvement. Mais, ce qui nous fait le plus rire c’est lorsque des élèves montent sur le plateau et qu’ils jouent avec les acteurs. Certains parmi nous deviennent de véritables vedettes !
Pendant une bonne heure, nous sommes épatés par tant d’aisance, d’imagination, de créativité et d’humour sur scène, même avec certains « sujets chauds » !
Puis, c’est à nous vraiment de faire nos preuves l’après-midi. Les comédiens répartis dans chacune de nos classes nous invitent à faire le grand saut de l’improvisation à partir d’exercices comme des mimes, jeu de rôles, des postures de statue, des tableaux à représenter,…
Quelle riche et intéressante journée durant laquelle participation, créativité, audace, rire et humour ont une place privilégiée. Nous en redemandons !
Des élèves de 2A et de 2B.
spectacle improvisation

Nouvelle direction

C’est avec étonnement que le Pouvoir Organisateur a appris en ce début d’année scolaire la légitime volonté de Monsieur Germain de se diriger vers d’autres responsabilités après presque14 ans de direction de notre école secondaire. Merci et félicitation Dominique pour le travail accompli. Le très généreux engagement au service des élèves, du personnel et de l’école restera profondément ancré dans nos mémoires. Nous te souhaitons plein succès dans tes nouvelles fonctions de conseiller au plan de pilotage.
Depuis la Toussaint, Monsieur Quentin Willems a accepté d’assurer un intérim de 15 semaines. Madame Anne-Marie Charon a, quant à elle, assurer la fonction de directrice adjointe.
Au bout d’une procédure assez exigeante administrativement, Le Pouvoir Organisateur a eu la grande satisfaction  de pouvoir nommer officiellement Quentin Willems comme directeur le 17 février dernier. Dans la foulée, Anne-Marie Charon a été désignée comme directrice adjointe sur le site de Saint-Raphaël. Madame Annie Michel reste directrice adjointe responsable du site de Saint-Joseph pour le secondaire.
Le Pouvoir Organisateur est très heureux de pouvoir s’appuyer sur les compétences de personnes connaissant remarquablement notre maison et la pédagogie salésienne. Leur enthousiasme, leur souci de l’autre et leur volonté de faire sens à travers les apprentissages sont autant de bons présages. Nous leur souhaitons une belle et longue collaboration avec chacune et chacun et les remercions chaleureusement de leur engagement.
Pour le P.O.
Vicky Gillard
Photo direction Photo direction

Les portes ouvertes à St Jo du samedi 15 février 2020

Une très belle journée réussie par la présence d’un grand nombre de parents et d’élèves.  
De petits groupes de parents étaient guidés par des élèves steward pour déambuler dans les différentes classes où les disciplines étaient présentées.  Des élèves étaient également présents dans des activités complémentaires. La journée était ensoleillée, les visiteurs nombreux et enthousiastes…  Nous avons eu tous beaucoup de plaisir à rencontrer nos futurs élèves et leurs parents. De belles rencontres vécues et en perspective.
Nous recommençons à inscrire dans l’ordre chronologique cette fois à partir du lundi 18 mai 2020.

Annie Michel directrice du 1er degré

Portes Ouvertes Portes Ouvertes Portes Ouvertes Portes Ouvertes Portes Ouvertes Portes Ouvertes

Apéro de Noël

Ce 20 décembre 2019, nous nous sommes retrouvés tout le Centre Scolaire sur le site de St Jo pour l’apéritif de Noël. Une très belle ambiance festive et solidaire avec tous nos collègues y compris ceux du fondamental. Merci aux volontaires du 1er degré d’avoir surveillé les élèves du primaire et du maternel, pour que nos collègues du fondamental puissent nous rejoindre.
Noël c’est aussi donner un peu de soi et de son temps.
Annie Michel

Apéro Noël Apéro Noël Apéro Noël

Noël ... Et si on revenait à l’essentiel ?

La fin de l’année approche ; c’est l’occasion aussi pour nos jeunes de réfléchir au sens de Noël.
Aujourd’hui, nous sommes tellement imprégnés par la commercialisation et la consommation qu’il est facile de se perdre et d’égarer toutes nos valeurs chrétiennes durant cette période de l’Avent.
C’est pourquoi les élèves ont voulu se centrer sur ce qui fait sens pour eux à Noël et revenir à l’essentiel. Les élèves d’ACE info ont d’ailleurs préparé un power-point sur cette thématique qui sera présenté lors de notre célébration, le 20 décembre.
A la suite de cette célébration, les élèves auront l’occasion de manger un petit-déjeuner sain et de faire un don à l’association Saint-Vincent de Paul  à Aywaille.
Joyeuses fêtes à tous !
L’équipe d’animation pastorale

Activité de NoëlActivité de Noël Activité de NoëlActivité de Noël Activité de NoëlActivité de Noël Activité de NoëlActivité de Noël Activité de NoëlActivité de Noël Activité de NoëlActivité de Noël Activité de NoëlActivité de Noël

Glisser la souris sur les petites photos
pour les voir apparaître en grand

Travaux à St Jo: fin!

Enfin nous allons pouvoir retrouver nos bureaux combien embellis comme vous pouvez le constater. La société Gazon Schoonbrood en charge de ces rénovations, Monsieur Genten chef des travaux et l’architecte Monsieur Morgante ont bien respecté le timing et le cahier des charges. La réalisation est conforme à nos attentes. Un tout grand merci à vos partenaires pour ce beau travail d’équipe.
Nous remercions également notre Pouvoir Organisateur qui nous a permis de réaliser ce chantier ; un merci particulier et chaleureux pour Monsieur José Orban, représentant du Pouvoir Organisateur, qui a consacré beaucoup de temps et d’énergie pour nous aider.  
Merci à vous parents, élèves et tous les membres du personnel pour votre compréhension et votre patience, cela n’a pas été évident pour vous non plus d’être reçus  dans de bonnes conditions.
Nous nous réjouissons déjà de vous accueillir tous dès janvier dans ces nouveaux bureaux.
Fabienne Brance et Annie Michel

Nouveaux bureaux Nouveaux bureaux Nouveaux bureaux Nouveaux bureaux Nouveaux bureaux

Walking Lost Circus

Avant le congé de Toussaint, nos élèves ont été invités à participer à une expérience théâtrale. Cette activité qui visait à sensibiliser nos jeunes au thème de la liberté de penser a été conçue par le service Jeunesse et le service Openado de la Province de Liège.
L’univers dans lequel les élèves ont été plongés était celui du cirque mais un cirque imaginaire, décalé, futuriste. Concrètement, lors de leur arrivée, ils ont été identifiés comme appartenant à un groupe dans le but de les faire entrer dans la peau d’un personnage. Ils devaient jouer un rôle dans cette expérience. Les triangles étaient ceux qui aimaient s’amuser et profiter de la vie, les carrés étaient matérialistes et les ronds, des altruistes.
Ils ont ensuite vécu une « histoire », guidés par différents personnages comme Monsieur Loyal, Zelde ou encore le général Ork. Ceux-ci exposaient différents faits, posaient des questions et chaque groupe devait alors prendre position et voter selon le profil imposé. C’était là l’occasion de prendre position, de négocier et de réfléchir à sa propre façon de voir le monde, les technologies, la guerre ...
Lors du débriefing avec les comédiens, ils ont réfléchi à plusieurs questions : « Sommes-nous toujours libres de dire ou faire ce que l’on veut ? Que penser des réseaux sociaux ? Quelle est leur influence sur ma vie de tous les jours ? ... »
C’était donc une expérience hors norme.
C Trân professeur de français

Atelier théâtre Atelier théâtre Atelier théâtre

Good Planet

Ce jeudi 21 novembre 2019, nos délégués de deuxième année ont inauguré leur petit magasin le « Sain Jo ». 
Lors de l’ouverture, l’ensemble des élèves de deuxième année a pu déguster des pommes enrobées de chocolat, des bâtonnets de carottes à tremper dans du houmous, des pommes entières ainsi que des clémentines le tout venant de la ferme de Deigné « Le fond des Pans ». 
Cette première vente eu beaucoup de succès, nous avons donc décidé de poursuivre notre démarche tous les jeudis (pour le moment…). 
Cette dernière a été réfléchie lors de conseils de délégués avec quelques professeurs et en collaboration avec l’ASBL GoodPlanet Belgium. 
GoodPlanet Belgium donne des conseils et une aide matérielle afin de guider nos élèves vers une alimentation plus locale et vers une consommation zéro déchet. 
Nous n’en resterons pas là car, nous souhaitons étendre notre sensibilisation aux diverses activités que l’école organise notamment en cette fin d’année pour un déjeuner de noël local et au maximum zéro déchet. 
L'EcoTeam 

Magasin local Magasin local

Webetic

Ils peuvent être dans votre poche, dans votre salon ou bien dans votre bureau. Les réseaux sociaux sont présents partout à partir du moment où nous avons internet. Or, nous sommes actuellement à une époque où ne pas avoir accès à cette technologie est impossible. Les jeunes se retrouvent face à de multiples choix et ne font pas forcément les bons lorsqu’ils sont jetés dans cet univers. Pour ces raisons, nous avons décidé, dans le cadre du cours de vie citoyenne, de sensibiliser les jeunes pour une bonne pratique de ces outils numériques au travers de diverses activités ludiques. A noter également que l’équipe éducative a suivi une formation sur l’éducation aux médias pour les jeunes lors de la journée pédagogique du début de l’année.
J Drion: professeur détude du milieu

Sensibilisation aux réseaux sociaux

Une journée multisport à la Fraineuse

Rendez-vous à l’école pour 8h25 comme d’habitude mais aujourd’hui pas de cours.Que se passe-t-il ? Tous les élèves sont en effervescence et des cars nous attendent. Y a-t-il un voyage scolaire ? Non pas du tout. C’est le départ pour la journée multisport à la Fraineuse afin de faire tous connaissance dans la joie. Au programme plusieurs sports sur la journée.
Pour ma part, je commence par le jeu de défis où l’on doit faire preuve d’imagination et rechercher dans nos connaissances afin de réussir les défis. Par après, c’est découverte du hockey. C’est super, on fait plusieurs matchs et on s’est bien amusé. A midi, on a mangé un pain saucisse et on a récupéré un petit peu. Après, c’était basketball moins marrant car on a passé beaucoup de temps à expliquer les règles et on n’a pas pu jouer beaucoup. On a quand même fait quelques paniers mais pas de match.
Puis c’est déjà le retour en car, direction l’école car il est temps de rentrer. On en profite pour expliquer aux autres groupes ce que l’on a fait de la journée. C’est super chouette, vivement la prochaine fois.
Tom Huyse de 1C

Journée sportive

Les nouvelles des travaux de St Jo

« Quand il n’y en a plus, il y en a encore » ;  vous connaissez ? A St Jo, on n’a jamais fini de rénover ;  à St Raph non plus d’ailleurs.  En effet, nous mettons un point d’honneur à rendre nos lieux de vie beaux et accueillants. Durant ces vacances d’été, nous avons commencé des travaux dans la partie administrative de l’école. Comme vous pouvez le constater sur les photos,  il ne reste pas grand-chose des murs existants sauf les murs porteurs. Nous reconditionnons les espaces afin de permettre la création d’un bureau supplémentaire pour les aides administratives du fondamental et nous en avons profité pour augmenter l’espace d’accueil devant les bureaux, rénover les toilettes, assainir le mur coté talus, ajouter des fenêtres…  Nous pensons pouvoir réintégrer ces nouveaux locaux dès janvier si tout se passe bien. En attendant, nos bureaux sont situés dans la partie où se trouvait l’ancienne bibliothèque.
N’hésitez pas à venir nous dire bonjour là-bas.
Annie Michel Directrice du 1er degré

Beau temps sur la planète avec « Good Planet Belgium»!

Cette année, le 1er degré de Saint-Joseph est “chaud” pour suivre le projet « Good Planet » en relevant 3 challenges sur les thèmes « manger local » et « zéro déchet » parce que être citoyen c’est prendre ses responsabilités et faire des choix judicieux pour le bien de tous. Les délégués de classe sont donc prêts à motiver leurs troupes pour relever ensemble des défis amusants. Le premier objectif étant de créer un petit magasin pour les récrés proposant des collations à partir de produits locaux, « Bio » et de saison. C’est parti ….
Les professeurs de vie citoyenne.

projet citoyen

Projet de prévention pour un bon usage des réseaux sociaux en 1ère commune

Cette année nous avons décidé de sensibiliser nos élèves de 1ère commune à l’utilisation des réseaux sociaux et à l’usage bienveillant des GSM.
Afin de mieux appréhender le sujet, un représentant de la ligue des familles est venu rencontrer les enseignants ce jeudi 26 septembre dans le cadre de la journée pédagogique. Une rencontre à destination des parents sera prévue en cours d’année.
Notre souhait est de pouvoir travailler cette thématique dans le cadre des cours de vie citoyenne ainsi qu’avec les délégués de classe.
Childfocus est également sollicité pour nous fournir des outils pédagogiques et ludiques sur ce sujet.

Annie Michel

Je prends soin de moi, des autres et de l’environnement  dans mes actions

Le rôle de l’école est bien évidemment de transmettre des savoirs, de permettre aux élèves d’étudier. L’école a surtout le devoir de créer des citoyens, des personnes capables de réfléchir, d’agir et d’accueillir de nouvelles idées, des nouvelles personnes autour de nous.
Jean Vanier avait une manière très précise de définir l’accueil :« Accueillir, c’est donner de l’espace à l’autre à l’intérieur de moi pour qu’il puisse m’apporter quelque chose et , me transformer un peu.  L’accueil est une ouverture, une capacité, un désir d’évolution, de changement  et de croissance. »
Comme vous l’aurez compris, l’accueil n’est pas une théorie, c’est une action nécessaire pour vivre et réaliser notre société.
Cette année, l’animation pastorale s’est liée avec le conseil des délégués de première et de deuxième année. Nous avons décidé de traiter deux thématiques : le respect de l’autre et de l’environnement. Et même si les actions sont différentes, ces sujets sont étroitement liés.
Aurore Verpoorten pour l’animation pastorale.